30ième Congrès Mondial de l'ISP

Célébration des 110 ans de l’Internationale des Services Publics (1907-2017) à Genève, Suisse

30 octobre — 3 novembre 2017


110 ans après le tout premier Congrès de l’ISP, des travailleurs/euses du monde entier se réuniront à Genève, Suisse, afin de rejeter la privatisation de nos vies, de lever le voile sur les contrevérités de l’idéologie des grandes entreprises au milieu du chaos créé par la défaillance des marchés, d’élaborer de nouvelles alternatives s’appuyant sur la puissance des organisations syndicales, et de nous battre pour notre conviction : Le peuple au-dessus du profit !

Le thème
Conformément à la tradition de l’ISP de rendre hommage au pays hôte du Congrès, nous avons eu le défi de trouver quelque chose de particulier à la Suisse qui pourrait également mettre en évidence une telle réussite historique: notre 110e anniversaire et le 30e Congrès.

Nous allons donc réunir deux éléments thématiques contemporains de l’ISP: le dadaïsme, un mouvement d’art basé en Suisse qui vient de célébrer son centenaire; et le constructivisme, une praxis politique artistique intrinsèquement liée à la première révolution ouvrière – célébrant également 100 ans – qui vante l’art comme outil de changement social.

Suisse, 1916 : un groupe d’artistes, de marginaux, d’exilés politiques  et de révolutionnaires se réunit et crée le mouvement dada. Pour les dadaïstes, le langage et l’image de l’ordre politique établi et de la classe dirigeante étaient, tout bonnement, totalement insensés.

Dada, en tant que mouvement, a commencé à Zürich en 1916 en réaction aux horreurs de la Première Guerre mondiale. Ses partisans ont rejeté la «raison» et la «logique» de la société capitaliste bourgeoise qui avait conduit à des millions de décès insensés sur le champ de bataille. Les dadaïstes ont opté pour des expressions de non-sens, d’ironie, de chaos, d’iconoclasme et d’absurdité comme moyen d’exprimer leur opposition. S’appuyant sur le collage, la poésie sonore et l’écriture découpée, les dadaïstes se sont vigoureusement opposés aux normes et aux orthodoxes acceptées de leur époque.

Un siècle plus tard, à une époque où la publicité et le marketing nous bombardent sans relâche d’images impossibles, où d’éminents responsables politiques débitent de fausses vérités et des absurdités, où des idées économiques mortes depuis bien longtemps sont remises sur le tapis et vénérées… À notre époque, le rejet de l’orthodoxie par le mouvement dada demeure plus que jamais pertinent.

Le 30ème Congrès mondial se tiendra à Genève, Suisse, du lundi 30 octobre au vendredi 3 novembre 2017, au

Centre International de Conférences Genève (CICG)
17 rue de Varembé
CH – 1211 Genève 20
T +41 22 791 91 11
F+41 22 791 90 64
info@cicg.ch

Derniers documents Afficher tout

Inscrivez-vous

Ce formulaire d’inscription doit UNIQUEMENT être complété par les personnes qui participeront à ce Congrès à leurs propres frais ou qui en ont été avisés par le secrétariat de l’ISP.

Les parrainages sont traités par les instances régionales. Les candidat(e)s sélectionné(e)s seront directement contacté(e)s en temps utile pour procéder à leur inscription.

  • Jillian Bartlett,
    NUGFW,
    Trinidad and Tobago
  • Cyrille Duch,
    CFDT,
    France
  • Mariko Aoki,
    JICHIRO,
    Japan
  • Hannelore Reiner,
    Ver.di,
    Germany
  • Candice Owley,
    AFT,
    USA
  • Mirna Mneimneh,
    SRLTT,
    Lebanon
  • John Leirvaag,
    NTL,
    Norway
  • Lisa Bengtsson,
    Kommunal,
    Sweden

Gender mainstreaming of the whole programme of action means it will systematically take account of the impact on women.

A woman’s place is in her union but the union must also make place for women.

Jillian Bartlett,
NUGFW,
Trinidad and Tobago

  • Jillian Bartlett,
    NUGFW,
    Trinidad and Tobago
  • Cyrille Duch,
    CFDT,
    France
  • Mariko Aoki,
    JICHIRO,
    Japan
  • Hannelore Reiner,
    Ver.di,
    Germany
  • Candice Owley,
    AFT,
    USA
  • Mirna Mneimneh,
    SRLTT,
    Lebanon
  • John Leirvaag,
    NTL,
    Norway
  • Lisa Bengtsson,
    Kommunal,
    Sweden

Ce que j’attends du Congrès c’est qu’on démontre que la santé est une richesse, elle est trop souvent présentée comme un coût et la santé participe au bien commun de tous

et à ce titre elle mériterait d’être partagé comme richesse.

Cyrille Duch,
CFDT,
France

  • Jillian Bartlett,
    NUGFW,
    Trinidad and Tobago
  • Cyrille Duch,
    CFDT,
    France
  • Mariko Aoki,
    JICHIRO,
    Japan
  • Hannelore Reiner,
    Ver.di,
    Germany
  • Candice Owley,
    AFT,
    USA
  • Mirna Mneimneh,
    SRLTT,
    Lebanon
  • John Leirvaag,
    NTL,
    Norway
  • Lisa Bengtsson,
    Kommunal,
    Sweden

I’m excited to attend the PSI Congress for the first time and interested in discussing gender equality with people from different countries.

I am looking forward to meeting public sector trade unionists from around the world.

Mariko Aoki,
JICHIRO,
Japan

  • Jillian Bartlett,
    NUGFW,
    Trinidad and Tobago
  • Cyrille Duch,
    CFDT,
    France
  • Mariko Aoki,
    JICHIRO,
    Japan
  • Hannelore Reiner,
    Ver.di,
    Germany
  • Candice Owley,
    AFT,
    USA
  • Mirna Mneimneh,
    SRLTT,
    Lebanon
  • John Leirvaag,
    NTL,
    Norway
  • Lisa Bengtsson,
    Kommunal,
    Sweden

Ich hoffe, dass von dem Kongress ein Zeichen ausgeht, dass die Beschäftigten im öffentlichen Dienst alle zusammenhalten

und sich nicht in einen Krieg gegeneinander hetzen lassen.

Hannelore Reiner,
Ver.di,
Germany

  • Jillian Bartlett,
    NUGFW,
    Trinidad and Tobago
  • Cyrille Duch,
    CFDT,
    France
  • Mariko Aoki,
    JICHIRO,
    Japan
  • Hannelore Reiner,
    Ver.di,
    Germany
  • Candice Owley,
    AFT,
    USA
  • Mirna Mneimneh,
    SRLTT,
    Lebanon
  • John Leirvaag,
    NTL,
    Norway
  • Lisa Bengtsson,
    Kommunal,
    Sweden

Congress will be a very exciting time to express clearly that public services are the key to a quality society and quality of life.

Only quality public services can ensure a good life for all people and not just the rich. Our Congress will make that clear to the world.

Candice Owley,
AFT,
USA

  • Jillian Bartlett,
    NUGFW,
    Trinidad and Tobago
  • Cyrille Duch,
    CFDT,
    France
  • Mariko Aoki,
    JICHIRO,
    Japan
  • Hannelore Reiner,
    Ver.di,
    Germany
  • Candice Owley,
    AFT,
    USA
  • Mirna Mneimneh,
    SRLTT,
    Lebanon
  • John Leirvaag,
    NTL,
    Norway
  • Lisa Bengtsson,
    Kommunal,
    Sweden

In my view, Congress represents a revolution for the workers,

especially in the region of Africa and Arab countries.

Mirna Mneimneh,
SRLTT,
Lebanon

  • Jillian Bartlett,
    NUGFW,
    Trinidad and Tobago
  • Cyrille Duch,
    CFDT,
    France
  • Mariko Aoki,
    JICHIRO,
    Japan
  • Hannelore Reiner,
    Ver.di,
    Germany
  • Candice Owley,
    AFT,
    USA
  • Mirna Mneimneh,
    SRLTT,
    Lebanon
  • John Leirvaag,
    NTL,
    Norway
  • Lisa Bengtsson,
    Kommunal,
    Sweden

I hope that at Congress we can discuss how to tackle the problem of multinationals hiding money and not paying taxes.

Because taxes are the foundation for providing public services.

John Leirvaag,
NTL,
Norway

  • Jillian Bartlett,
    NUGFW,
    Trinidad and Tobago
  • Cyrille Duch,
    CFDT,
    France
  • Mariko Aoki,
    JICHIRO,
    Japan
  • Hannelore Reiner,
    Ver.di,
    Germany
  • Candice Owley,
    AFT,
    USA
  • Mirna Mneimneh,
    SRLTT,
    Lebanon
  • John Leirvaag,
    NTL,
    Norway
  • Lisa Bengtsson,
    Kommunal,
    Sweden

I want to discuss ways to organise better, to get more members so we can become stronger unions.

To make better societies and create better working life for our members.

Lisa Bengtsson,
Kommunal,
Sweden

MENU